Accueil

RAPA NUI - L'ILE DE PAQUES



Un Moaï solitaire au pied de la carrière du Rano Raraku.        Il est enfoncé de plusieurs mètres dans le sol.

 

MEURTRIS

Pendant la première moitié du XIXe siècle, plusieurs équipages de navires étrangers tentent des incursions dans l'île. Ceux qui y parviennent se livrent le plus souvent aux pires exactions.

Après des tueries, des enlèvements et des viols, les Rapanui deviennent agressifs envers les nouveaux arrivants.
Ils se défendent avec le peu de moyens dont ils disposent, principalement en criant et en jetant des pierres.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Passez votre souris sur l'image

ESCLAVAGES

Le 12 décembre 1862, un millier de Rapanui est capturé par des marchands d'esclaves péruviens. Parmi les prisonniers se trouvent la famille royale ainsi que l'ensemble des hommes savants, capables de déchiffrer l'écriture rongo rongo. Tous sont destinés à un travail harassant et dangeureux : l'exploitation des mines péruviennes de guano.

DECIMES

Lorsque le gouvernement péruvien ordonna, sous les pressions française et anglaise, la libération des Rapanui esclavagés, 80% d'entre eux étaient déjà morts dans les mines. 15 insulaires seulement finirent par retrouver leur île. Ils y répandirent sans le savoir le germe de la variole, contracté au contact des continentaux. Plus de la moitié de la population fut décimée par la maladie.

EVANGELISES


Le frère Eugène Eyraud séjourne sur l'île en mai 1863. Il y reste neuf mois pour y revenir définitivement en mars 1866. Son oeuvre d'évangélisation, renforcée par l'arrivée de trois autres missionnaires, participe à la chute de la religion ancestrale des Rapa Nui.

 

En 1968, à la mort du frère Eyraud, la statue la plus vénérée l'île, appelée Hoa Hakananai'a ou La briseuse de vagues, est enlevée par un navire de guerre américain. Le dernier symbole de la religion rapa nui est tombé.


TYRANNISES

Jean-Baptiste Dutrou-Bornier, aventurier français, débarque en avril 1868. Il désire acheter les terres les plus fertiles pour pratiquer l'elevage. Rapidement, il se prétend roi de l'île et tyrannise les Rapa Nui. Il est mystérieusement assassiné en 1877.