Guides

Quel est le meilleur investissement à réaliser en 2022 ?

La ligne de fond

  • Les livrets bancaires sont sûrs, mais ils rapportent moins de 0,5 % par an ;
  • Les fonds en euros de l’assurance vie garantissent votre capital, mais leurs rendements sont en baisse constante (1,5 % en moyenne, avant impôts) ;

Il n’est plus possible d’investir de la même manière qu’il y a quelques années. Les anciennes méthodes ne fonctionnent pas. Par exemple, les comptes d’épargne garantis, comme le Livret A et le PEL, ont vu leurs taux baisser de telle manière qu’ils sont désormais inférieurs à l’inflation. En d’autres termes, certains placements qui étaient populaires par le passé sont devenus des options de placement à éviter. Alors, quelle est l’option d’investissement la plus rentable pour 2022 ?

D’autres investissements dont la performance est très satisfaisante et même attrayante. Toutefois, il convient de considérer une chose comme acquise : un rendement élevé est toujours associé à une prise de risque. Lorsque nous disons “risque”, cela ne signifie pas que vous pourriez perdre la totalité de votre investissement, mais que, d’un autre côté, la valeur de votre épargne peut fluctuer.

Quelle est l’option d’investissement la plus efficace pour 2022 ? Comment faire fructifier votre argent tout en vous assurant de prendre la bonne décision ? Voici une liste d’investissements qui rapportent.

Les meilleurs investissements boursiers

Les actions

L’analyse des performances des périodes historiques est catégorique. Tant que des stratégies d’investissement prudentes sont suivies, elles font partie des investissements les plus lucratifs à long terme. En moyenne, le rendement d’un portefeuille d’actions bien diversifié se situe entre 6 et 10 % par an.

Toutefois, il faut savoir que les performances peuvent être irrégulières et souvent négatives. Ainsi, les actions sont un investissement à long terme. Une mauvaise année est compensée par les années suivantes. En réalité, le risque de perte dans le cas des placements en actions s’atténue avec le temps et disparaît complètement à l’horizon de 15 ans.

Considérons également deux autres avantages des actions :

  • Les impôts ne sont pas trop élevés à condition de choisir la bonne enveloppe fiscale Assurance vie ou PEA ;
  • Les frais de gestion sont généralement faibles pour autant que vous choisissiez le bon véhicule d’investissement.

Nous abordons ces deux points plus en détail dans l’article.

A retenir pour les actions

  • Rentabilité Entre 6-9% et 10% par an, sur la base d’une moyenne.
  • Fluctuations élevées
  • L’horizon d’investissement recommandé est le long terme (10 ans ou plus)
  • Les coûts sont faibles lorsqu’on utilise des fonds indiciels (ETF)
  • La fiscalité est faible dans le cadre du PEA ou de l’assurance-vie
  • Épargne disponible Instantanée

Les obligations

Les obligations, tout comme les actions, sont des titres financiers qui sont cotés en bourse comme les actions. Cependant, elles ne le sont pas autant que les actions, c’est-à-dire que leurs fluctuations sont moindres. Le revers de la médaille est que les bénéfices seront plus faibles. Vous pouvez espérer une performance comprise entre 2 et 5 %, selon le type d’obligation choisi. En fait, comme les obligations sont des prêts à une entreprise ou à un gouvernement, plus la durée du prêt est longue, plus le taux d’intérêt est élevé.

A lire aussi :  Avis Yomoni en 2022 : Tout ce que vous devez savoir !

Comme pour les actions, vous pouvez également investir dans des ETF obligataires dans le cadre de la police d’assurance-vie, ce qui peut vous aider à réduire les impôts et les frais.

A retenir pour les obligations

  • Rentabilité entre 2 et 5 % par an en moyenne
  • Fluctuations modérées
  • Horizon d’investissement recommandé Moyennement long (à partir de 3 ans)
  • Frais faibles en cas d’utilisation de fonds indiciels (ETF)
  • Fiscalité faible dans le cadre de l’assurance-vie
  • Épargne disponible immédiatement

Les meilleurs choix pour investir sur le marché des actions

Nous vous proposons ici d’excellentes stratégies pour investir efficacement sur le marché des actions. Vous pouvez également télécharger gratuitement notre guide complet !

Choisir le meilleur type de compte : choisir l’option assurance-vie et le PEA

Assurance-vie : flexibilité, avantages fiscaux et conseils d’experts

L’assurance-vie est une forme d’épargne qui vous permet d’investir dans différents instruments financiers (fonds de placement, ETF, fonds immobiliers, etc.). Contrairement à ce que vous croyez, l’argent que vous investissez n’est pas bloqué. Au bout de huit ans, vous bénéficierez d’une fiscalité allégée. Entre autres 4600 euros par personne (ou 9200 euros pour deux personnes) et par an sont exonérés d’impôts en cas de souscription.

Un autre avantage de l’assurance-vie est que vous pouvez gérer votre portefeuille par l’intermédiaire d’une société de gestion (administration contrôlée ou gestion sous mandat). Car sans connaissances adéquates, il est difficile de connaître la composition d’un portefeuille Ces experts vous aideront dans le choix des placements ainsi que dans leur gestion quotidienne.

Le PEA a des frais réduits et des avantages fiscaux intéressants

Le PEA (plan d’épargne en actions) permet d’investir dans des actions européennes qui bénéficient d’une fiscalité avantageuse (au bout de 5 ans, vous ne payez plus que les prélèvements sociaux sur les plus-values).

Cependant, le PEA n’est pas exempt de restrictions :

  • Il est limité à 150 000 euros ;
  • En cas de retrait avant cinq ans, il doit être clôturé
  • Vous ne pouvez réaliser des investissements que dans des actions européennes (ou des fonds d’actions européennes) ;
  • Vous ne disposez que d’un seul PEA.

Choisir le meilleur véhicule d’investissement Envisager les ETFs

Nous avons vu quelles sont les meilleures enveloppes fiscales (assurance-vie et PEA). Voyons maintenant les actifs qui composeront votre portefeuille de placements. Avec la majorité des courtiers, il est possible de choisir parmi une variété de fonds communs de placement. Il s’agit d’obligations, de fonds d’investissement en actions, de fonds indiciels (ETF ou trackers)…

Les sociétés de gestion mettent en place des fonds d’investissement pour tenter de surperformer le marché. Les fonds indiciels, quant à eux, reproduisent “simplement” la performance du marché. Il est essentiel de comprendre qu’il est difficile de prévoir la performance du marché, de sorte que les fonds qui battent le marché une année ne le feront pas nécessairement les années suivantes. Lorsque vous choisissez des fonds indiciels, vous pouvez être sûr que, grâce à un investissement extrêmement diversifié, vous ferez aussi bien que le marché. Pas nécessairement mieux, mais certainement pas moins bien. Comme le marché est toujours en croissance, vous êtes sûr de voir votre argent augmenter sur le long terme.

En outre, les fonds indiciels (ETF) sont assortis de frais jusqu’à 10 fois plus élevés que les fonds traditionnels. Des frais moins élevés seront toujours synonymes de meilleures performances puisqu’ils sont absorbés par les sociétés de gestion même si votre portefeuille perd de l’argent.

Le meilleur investissement immobilier

L’investissement immobilier, que nous négligeons souvent, est un investissement qui comporte un risque. De plus, c’est un investissement dont la mise en œuvre peut être très contraignante (choix du bien immobilier ainsi que la gestion des travaux des locataires, etc.)

A lire aussi :  Redressement fiscal : Définition, pénalités et moyens de contestation

Une méthode pour se lancer dans l’immobilier et s’affranchir des limites du marché de la pierre est d’opter pour l’immobilier “papier”. Il existe une variété d’options telles que les SCPI et les sociétés immobilières cotées ; cependant, il y a aussi l’OPCI. Passons en revue les différentes options.

Les sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC)

La SIIC ou société immobilière cotée SIIC ou société immobilière cotée est une entreprise qui a pour objet la gestion d’un patrimoine immobilier commercial ou résidentiel. C’est une entreprise qui est cotée à la bourse des valeurs, ce qui signifie qu’avec une société immobilière cotée votre investissement est comparable à un investissement en actions.

Cela présente plusieurs avantages :

  • la possibilité d’être disponible à tout moment ;
  • un bon moyen de diversifier votre portefeuille et de réduire les coûts lorsque vous utilisez des fonds indiciels (ETF) ;
  • une fiscalité réduite lorsque vous placez vos investissements dans le contrat d’assurance-vie.

La contrepartie est la même pour les actions. Les fluctuations peuvent être importantes mais elles sont bien moindres que pour les actions d’autres secteurs.

A retenir les sociétés immobilières cotées en bourse.

  • Rentabilité Entre 5 et 8% par an en moyenne
  • Fluctuation modérée
  • Horizon d’investissement recommandé Long terme (à partir de 10 ans)
  • Frais faibles en cas d’utilisation de fonds indiciels (ETF)
  • La fiscalité est faible dans le cadre de l’assurance vie
  • Disponibilité de l’épargne immédiate

SCPI (Société Civile d’Investissement Immobilier)

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une entreprise non commerciale dont la mission est de gérer et d’acquérir un portefeuille de biens immobiliers locatifs dans le but de produire des revenus.

En tant qu’investissement, les SCPI se distinguent des sociétés immobilières cotées sur les points suivants

  • le rendement des SCPI est en moyenne plus faible : 4,35 % par an.
  • Les SCPI sont plus stables : leurs rendements sont assez stables d’une année sur l’autre.
  • Les frais des SCPI peuvent être extrêmement élevés : jusqu’à 11 % des frais d’entrée.
  • Les SCPI ne disposent que de quelques biens, le plus souvent nationaux, ce qui les rend moins diversifiées que les SIIC.

Les revenus des SCPI sont soumis à la fiscalité des revenus fonciers et sont donc moins avantageux car ils seront inclus dans vos revenus, et donc soumis à la tranche marginale d’imposition de votre foyer.

En savoir plus sur les avantages et les inconvénients des SCPI par rapport aux SIIC.

A retenir de la SCPI

  • Rentabilité: 4,35% en moyenne
  • Faible fluctuation
  • Un horizon de placement recommandé à moyen et long terme (à partir de 8 ans)
  • Les frais sont élevés (jusqu’à 12% des frais de souscription)
  • Fiscalité IFI
  • Disponibilité de l’épargne modérée Les parts de SCPI sont parfois difficiles à vendre comme lors du krach des SCPI en 1993.

L’investissement locatif dans un bien meublé (LMNP)

L’investissement locatif en meublé peut être un placement lucratif, à condition de choisir le bien approprié (type et emplacement) et de négocier un prêt avantageux et de trouver un bon locataire.

Cependant, lorsque l’on calcule la valeur des biens locatifs, on n’inclut souvent pas les différents frais liés à l’achat du bien (notaire et travaux) et l’assurance locative qui n’est pas payée. Sachez que votre bien est imposé sur la fortune immobilière (IFI).

De plus, investir dans l’immobilier est une diversification nettement insuffisante (vous êtes propriétaire d’un seul bien immobilier qui est soumis aux variations des conditions du marché) et prend beaucoup de temps.

N’oubliez pas de garder à l’esprit la location meublée

  • Rentabilité: Entre 2 et 6 % en moyenne
  • Fluctuation Faible
  • Horizon d’investissement recommandé Long terme (à partir de 10 ans)
  • Coûts élevés (frais de notaire, frais d’agence, assurance..)
  • Fiscalité modérée, IFI et taxe foncière
  • Epargne très faible, il est nécessaire de vendre l’ensemble du bien et de trouver un acheteur intéressé.
A lire aussi :  Quels sont les effets du taux d'inflation en France sur votre investissement ?

Les investissements immobiliers à éviter

Les investissements immobiliers à éviter sont principalement

  • les biens vendus dans le cadre de la loi Pinel qui, grâce à l’attrait de la défiscalisation vous est proposé à la vente avec une prime par rapport à leur valeur vénale.
  • les mobil-homes dans les campings ou dans les appartements situés dans les résidences de vacances où les frais de gestion peuvent vite devenir excessifs.
  • L’OPCI (Organisme de Placements collectifs Immobilier) est plus rentable que les SCPI ainsi que les sociétés immobilières cotées.

Les placements les moins risqués

Si vous souhaitez placer votre argent et vous assurer de rester à l’écart des fluctuations, il n’y a pas de mystère, vous devez vous contenter d’une épargne défiscalisée ou d’une assurance-vie entièrement en fonds en euros. Toutefois, ne vous attendez pas à des rendements faramineux.

Le Livret A

Le taux d’intérêt du livret A a été fixé à 0,50 % à partir de février 2020. Ce n’est pas énorme, mais c’est tout de même le taux le plus compétitif que l’on puisse obtenir pour un livret de compte. Les livrets bancaires, indépendamment des promotions que certaines banques proposent ne sont pas aussi efficaces en raison de la fiscalité.

A retenir sur le livret A

  • Rentabilité: 0,5
  • Fluctuation Nulle
  • Placement recommandé Horizon court terme (moins d’un an)
  • Coûts 0
  • Fiscalité Nulle
  • Disponibilité de l’épargne Instantanée

Le fonds en euros

Le fonds en euros est un fonds de garantie (composé principalement d’obligations d’entreprises ou d’État). La baisse des rendements des fonds en euros a été régulière pendant plusieurs années. Pour l’année 2020, le rendement était de 1,5 %. Certains fonds en euros sont autorisés à réaliser une performance supérieure à 2,2 %, mais ils s’accompagnent d’un taux de frais élevé, ou d’un versement minimum en unités de compte (UC). Les fonds en euros sont disponibles par le biais d’un contrat d’assurance vie et d’épargne retraite.

A retenir le fonds en euros

Rendement: 1,5 % en moyenne (avant déduction fiscale)

  • Fluctuation: nulle
  • Horizon de placement recommandé: court terme (moins de 3 ans)
  • Frais Faibles avec l’assurance vie en ligne
  • Fiscalité faible
  • Disponibilité de l’épargne Instantanée

Placements sans risque à prévenir

  • PEL et CEL dont les taux nets sont aujourd’hui inférieurs à ceux du Livret A
  • Les comptes sur livret dans les banques puisqu’ils sont fiscalisés.

Tableau comparatif des placements les plus rentables pour 2022.

Dans ce tableau comparatif des placements les plus rémunérateurs, les rendements indiqués (à l’exception du Livret A et des fonds en euros) sont les moyennes observées ces dernières années. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les performances financières des 10 dernières années.

Placement Rendement frais Fiscalité
Livret A 1 % Non Aucun
Fonds en euros 1 : 2 % Assurance vie à bas prix en ligne Assurance vie à faible coût
Obligations 2 : 4 % Faible ETFs Assurance vie à faible coût
Actions 6 : 10 % ETFs faibles La prime d’assurance vie est faible, ou PEA
SCPI 4 : 5 % Elevée Elevée car elle est intégrée au RI + IFI
SIIC 6 : 8 % Faible avec les ETFs Faible avec l’assurance vie ou le PEA modéré avec un compte titres
Immobilier locatif meublé 2 : 6 % Élevée (frais d’agence, frais de notaire, etc.) Modéré car il est intégré à l’IR avec déduction de l’IFI + taxe foncière

Le meilleur investissement

L’investissement le plus efficace dépend de vos objectifs. Toutefois, à la lumière de ce tableau, la plupart du temps, les combinaisons suivantes s’avéreront très efficaces :

  • L’assurance-vie pour bénéficier de ses avantages fiscaux favorables ;
  • Vous pouvez choisir d’investir dans des actions et/ou des obligations, en fonction du niveau de risque que vous souhaitez prendre.
  • En permettant aux supports indexés (ETF) de réduire leur coût.
Auteur

Rédaction spécialisé dans l'investissement, l'assurance, l'immobilier et la finance
Articles similaires
Guides

Avis Yomoni en 2022 : Tout ce que vous devez savoir !

Guides

Redressement fiscal : Définition, pénalités et moyens de contestation

Guides

Assurance-vie et fiscalité : Tout ce que vous devez savoir !

Guides

Définissez et planifiez votre retraite à l'aide du PER !